L’industrie automobile, que représente-t-elle, où va-t-elle ?

Images 2

Référence du texte

Freyssenet M., L’industrie automobile, que représente-t-elle, où va-t-elle ?, entretien Radio France International, Les Clefs de l’Économie, 24 septembre 2004. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 160 Ko, ISSN 7116-0941.

Ce texte peut être lu et/ou téléchargé. On trouvera le fichier en allant à la fin de cette page. Cliquer une fois pour lire, deux fois pour télécharger. La page de présentation est également « imprimable ».

Résumé

Après une présentation de la place de l’industrie automobile dans l’économie française, l’entretien aborde successivement des modèles d’entreprise perfomants, la crise de la demande, les positions contrastées des différents constructeurs, les délocalisations, la voiture à bas coûts, l’avenir de l’automobile.

Questions

1. Comme il est de tradition dans cette émission, on va commencer par une définition. En quelques mots, l’industrie automobile, c’est quoi ?
2. La voiture a été et reste un objet de consommation type, et elle est associée à un impressionnant effort de productivité, dans un contexte de concurrence mondialisée et de course à la technologie et à l’innovation. Quel est le bon modèle industriel ?
3. Quelle est la situation actuellement sur le marché de l’automobile ? Est-on en train de sortir de la crise ?
4. Les situations des géants de l’automobile sont très contrastées : il y en a qui vont très bien (Renault, PSA par exemple), d’autres très mal, qui sont en surcapacité et annoncent des plans de restructurations (Ford, Opel, Fiat, Jaguar). Pourquoi ça marche pour certains, et pas pour d’autres ?
5. Direction les Etats-Unis, avec le cas de Ford, entreprise qui a longtemps symbolisé l’avènement de la voiture pour tous. Après des soubresauts, le groupe a entamé son redressement. Et ce n’est pas le secteur automobile qui marche à nouveau : ce qui sauve le groupe, ce sont ses activités de financement. D’ailleurs General Motors est exactement dans le même cas. L’évolution de Ford vers une société financière est-elle une exception ou augure-t-elle d’une tendance plus générale de l’industrie automobile ?
6. Pour continuer à produire des voitures en masse et à moindre coût, la clef la plus simple, c’est évidemment de délocaliser. Les délocalisations sont-elles la bouée de sauvetage de l’industrie automobile ?
7. Est-ce que le phénomène peut se renverser: les petites voitures indiennes ou chinoises peuvent-elles conquérir les marchés européens ?
8. C’est pour cela que Renault a décidé de vendre sa Logan en Occident, alors qu’au départ elle était réservée aux pays émergents ?
9. La voiture n’a pas bonne presse en ce moment : on veut l’exclure des villes, on met en cause la pollution atmosphérique, la pollution sonore, on dénonce les accidents de la route. À terme, l’industrie automobile ne risque-t-elle pas de perdre de l’importance économique et sociale qu’elle a acquise ?

Mots-clés

Automobile, industrie automobile, constructeurs automobiles, modèle productif, marché, delocalisation, Logan, voiture à bas coûts,

Disciplines concernées

Économie, Géographie, Gestion, Histoire, Science du politique, Sociologie

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Sites possibles d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

Date de la dernière mise à jour de la fiche de présentation

2007.09.15

Date de la mise en ligne de l’article

2007.09.15, Freyssenet M., « L’industrie automobile, que représente-t-elle, où va-t-elle ? », entretienRadio France International, Les Clefs de l’Économie, 24 septembre 2004. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 160 Ko, ISSN 7116-0941.

Fichier attachéTaille
L Industrie automobile que represente t elle, ou va t elle.pdf142 Ko