Cet acier qui manque à Carlos Ghosn

Images 2

Référence du texte

Freyssenet M., Cet acier qui manque à Carlos Ghosn, La Lettre du GERPISA, Février-Mars 2005, n° 182, pp 1-2. Éditions numériques, gerpisa.univ-evry.fr, 2005, 368 Ko; freyssenet.com, 2007, 60 Ko, ISSN 7116-0941.

Ce texte peut être lu et/ou téléchargé. On trouvera le fichier en allant à la fin de cette page. Cliquer une fois pour lire, deux fois pour télécharger. La page de présentation est également « imprimable ».

Le numéro de La Lettre du GERPISA dans lequel le texte est paru comme éditorial est également téléchargeable.

Résumé

Fin novembre 2004, Nissan annonçait la fermeture pendant cinq jours de trois de ses usines au Japon en raison d’un manque d’acier. Les commentateurs ont dans leur ensemble interprété ces nouvelles plutôt positivement. Le manque d’acier serait le résultat de la boulimie chinoise, qui a le mérite pour l’instant de tirer la croissance mondiale, et du succès des nouveaux modèles de Nissan dont les commandes seraient supérieures aux prévisions.

Le texte revient sur ces explications. Car le même contexte n’a pas eu les mêmes effets pour les autres constructeurs japonais. La demande mondiale d’acier a en effet explosé et les prix spot ont fait de même. La plupart des constructeurs automobiles ne s’en sont pas émus outre mesure, ayant négocié des contrats d’approvisionnement à moyen terme (de 3 à 5 ans), et ayant accepté en conséquence des prix moyens. Tel ne semble pas avoir été le cas de Nissan, dont la stratégie de réduction immédiate des coûts par pression continue sur les fournisseurs rencontrerait là ses limites. Comme toute stratégie, elle n’est durablement viable que sous conditions.

Mots-clés

Automobile, industrie automobile, Nissan, Toyota, Honda, suzuki, fournisseurs d’acier, Kawasaki Steel, Nippon Steel, JFE Steel, Arcelor, Pesco, stratégie de profit, réduction des coûts, compromis de gouvernement d’entreprise

Disciplines concernées

Économie, Géographie, Gestion, Histoire, Science de l’ingénieur, Science du politique, Sociologie

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Sites possibles d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

http://www.gerpisa.univ-evry.fr/

Date de la dernière mise à jour de la fiche de présentation

2007.09.02

Date de la mise en ligne de l’article

2007.09.02 : Freyssenet M., Cet acier qui manque à Carlos Ghosn / Carlos Ghosn’s Missing Steel, La Lettre du GERPISA, Février-Mars 2005, n°182, pp 1-2. Éditions numériques, gerpisa.univ-evry.fr, 2005, 368 Ko; freyssenet.com, 2007, 60 Ko, ISSN 7116-0941.

Fichier attachéTaille
Cet acier qui manque a Carlos Ghosn.pdf62.25 Ko
La Lettre du GERPISA n 182.pdf364.47 Ko