Âge moyen et ancienneté moyenne des salariés de Renault (maison mère) selon leur catégorie professionnelle, 1955-2015

Référence

Freyssenet M., Âge moyen et ancienneté moyenne des salariés de Renault (maison mère) selon leur catégorie professionnelle, 1955-2015. Document d’enquête: sept tableaux et cinq graphiques. Édition numérique, freyssenet.com, 2007 et mises à jour, 70 Ko. ISSN 7116 0941.

Le fichier est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Recherche à l’origine

La trajectoire de Renault

Présentation du tableau

But

L’âge et l’ancienneté du personnel ont plusieurs incidences sur la vie de l’entreprise. Sans être exhaustif, ils affectent la masse salariale, les possibilités de recrutement, de promotion et de mobilité, les performances exigées dans certaines tâches, la conception des postes de travail, les revendications du personnel, la politique d’emploi, etc. Ils constituent donc une information utile dans différents domaines.

Contenu

Les tableaux et les graphiques correspondants donnent l’âge moyen et l’ancienneté moyenne, exprimés en année, des salariés de Renault (maison mère), « inscrits » au 31.12, considérés d’abord dans leur ensemble, puis par grands groupes professionnels (Apprentis, Ouvriers/APR, ETAM, Ingénieurs et Cadres), enfin par catégories professionnelles détaillées (Apprentis, OS/AP, OP, Régleurs Q et CS, Régleurs HC, ATP, Employés, Techniciens, Dessinateurs, Ingénieurs et Cadres), pour des périodes variables selon le type d’informations.

Définitions

Les Ouvriers ou APR (Agents productifs Renault) comprennent les Ouvriers non professionnels (Manœuvres, Gardiens, Ouvriers spécialisés ou Agents productifs, désignés par l’acronyme OS/AP), les Ouvriers professionnels (OP) et les Régleurs (sauf ceux en « hors classe »).

Les ETAM rassemblent non seulement les Employés, les Techniciens et les Agents de Maîtrise, retenus pour constituer l’acronyme ETAM, mais aussi les Régleurs HC, les Agents techniques professionnels (ATP) et les Dessinateurs,

Les IC sont les Ingénieurs et Cadres.

Pour plus de précisions sur les définitions de l’effectif et des catégories professionnelles, se reporter à Freyssenet M., Évolution de la répartition professionnelle des salariés de Renault, 1955-2012. Document d’enquête: sept tableaux et quatre graphiques. Quelques commentaires. Édition numérique, freyssenet.com, 2007 et mises à jour, 176 Ko.

Indicateurs

L’âge moyen et l’ancienneté moyenne, exprimés en année, des personnes physiques « inscrites » au 31.12 de l’année, dans la catégorie professionnelle considérée.

Les effectifs « inscrits » sont hors CASA, c’est-à-dire sans les salariés ayant eu recours au dispositif de « Cessation d’Activité des Salariés Âgés » qui a été appliqué de 2000 à 2006.

L’âge est l’âge donné par l’état civil.

L’ancienneté est celle « dite de ‘premier contrat’ totalisant la durée de tous les contrats passés dans l’entreprise ».

Sources et modalités d’élaboration du tableau

Les sources sont les Rapports d’activité de Renault avant 1973, les Bilans du personnel et les Annuaires statistiques de 1973 à 1980, les Bilans sociaux depuis 1982.

Pour l’année 1955, l’âge moyen et l’ancienneté moyenne n’étant pas donnés directement pour l’ensemble de l’entreprise, il a été nécessaire de procéder à des calculs à partir des données par établissement.

Périodes couvertes

Les séries sont complètes à partir de 1977. On ne dispose pour l’instant que de données partielles pour les années 1973 à 1976 et pour 1955.

Périmètre

Le périmètre a été successivement celui de la RNUR, de Renault SA et de Renault sas.

Les données de 1955 concernent les usines de Billancourt, le Mans, Flins, Choisy, Orléans et le réseau commercial.

Qualité de l’information

À partir de 1999, les catégories ouvrières ne sont plus distinguées, en raison de la quasi disparition des OS/AP tous « promus » OP et de la suppression progressive des postes de régleurs.

À partir de l’année 2000, l’âge et l’ancienneté sont donnés malheureusement sans décimale.

Comparabilité

Les données sont construites de la même façon. Mais elles ne sont interprétables qu’en connaissant de nombreux phénomènes affectant l’entreprise.

Commentaires

L’âge moyen et l’ancienneté moyenne sont affectés bien sûr par les embauches et les départs, mais aussi par les « mesures d’âge » prises par l’entreprise pour hâter les mises à la retraite ou favoriser l’embauche de jeunes, par la croissance ou la décroissance de certains établissements, par l’externalisation ou l’internalisation de certaines activités, par les changements de classification du personnel.

Les courbes obtenues ne peuvent donc être lues comme des indicateurs directs du « turn over ». Elles sont la résultante de tous les mouvements de personnel précédents, qui peuvent produire aussi bien des décrochages brutaux que l’absence apparente de changements quand ils se compensent.

Ainsi le « rajeunissement » rapide des OS/AP à partir de 1991, qui apparaît sur les tableaux et graphiques, s’explique par le « glissement » de la plupart d’entre eux dans la catégorie des OP, les plus jeunes étant les derniers à être « promus », avant l’extinction définitive de la classification OS/AP, et non par un rajeunissement effectif du personnel.

Rappelons enfin que l’âge et l’ancienneté du personnel à catégorie professionnelle identique peuvent être très différents d’un établissement à un autre selon leur propre ancienneté, et que les mêmes moyennes peuvent recouvrir des pyramides d’âge ou d’ancienneté également très variées. Ainsi en 1955, l’âge moyen est de 41 ans et l’ancienneté moyenne de 11,8 années à l’usine de Billancourt, alors que ces indicateurs sont respectivement de 33 ans et de 3,37 années à l’usine de Flins.

Mots-clés

Automobile, Renault, âge du personnel, ancienneté du personnel, catégorie professionnelle, turn over, mesures d’âge, classification

Disciplines concernées

Démographie, Économie, Ergonomie, Gestion, Sciences cognitives, Science de l’ingénieur, Science du politique, Sociologie, Statistique

Voir aussi

Freyssenet M., Embauches et départs de Renault, par motif, 1962-2015. Document d'enquête: trois tableaux, trois graphiques. Édition numérique, nfreyssenet.com, 2006, 64 Ko.ISSN 1776-0941.

Freyssenet M., Les ajustements production-emploi de Renault, 1978-2015. Document d'enquête: neuf tableaux et neuf graphiques. Quelques commentaires. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 196 Ko, ISSN 1776 0941.

Freyssenet M., Évolution de la répartition professionnelle des salariés de Renault, 1955-2015. Document d'enquête: sept tableaux et quatre graphiques. Quelques commentaires. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 182 Ko. ISSN 1776-0941.

Sites des sources

http://www.renault.com

Date de mise en ligne du document

2007.04.24

Dates des mises à jour

2008.04.25, 2009.09.10, 2010.07.09, 2011.12.09, 2012.10.09, 2013.04.09, 2014.05.22, 2016.09.02

Fichier attachéTaille
Age et anciennete des salaries de Renault, 1945 2015.xlsx70.2 Ko