Les outils-tests et la conception des nouveaux matériels roulants (Réseau ferré de la RATP)

Référence du texte

Charron E., Freysssenet M., Les outils-tests et la conception des nouveaux matériels roulants (Réseau ferré de la RATP), GIP « Mutations Industrielles », Paris, 1990, 28 p. Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 400 Ko.

Ce texte est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Résumé

De précédentes enquêtes avaient montré combien les choix techniques, faits au moment de la conception et de la construction des nouveaux modèles de rames du métro ou du RER, avaient de conséquences sur les méthodes d’entretien et sur l’organisation et le contenu du travail des agents de maintenance, certaines d’entre elles allant à l’encontre des efforts faits par ailleurs pour enrichir l’activité d’entretien et de dépannage et pour élargir l’autonomie et accroître la responsabilité des agents.

Ce rapport de recherche est consacré à l’analyse de différents outils tests de maintenance, embarqués ou non, en service ou en phase de prototypage, utilisés ou testés sur les matériels existants. Sont successivement examinés l’auto test des systèmes sur le MF77 2ème génération, le système intégré d’acquisition de données (le SIAD) sur le MI 84, le testeur du SACEM (système d’aide à la conduite, à l’exploitation et à la maintenance) implanté sur le matériel en service sur la ligne A du RER, la gestion technique informatisée de la maintenance du matériel roulant (GTIM), enfin les prototypes des systèmes experts de diagnostic de pannes, RUFUS et CORNELIUS.

De l’enquête, il commençait à se dégager l’idée selon laquelle on peut simultanément accroître sensiblement et rapidement la disponibilité des matériels pour réduire l’importance du parc nécessaire et pour améliorer la qualité du service, et conserver et éventuellement même élever la compétence professionnelle de l’ensemble des agents d’entretien, en mettant en place un « circuit court » de la fiabilisation. Dans ce circuit court, les équipes d’entretien et de dépannage occupent une position centrale et les outils de maintenance sont pensés pour permettre aux agents d’acquérir une intelligence pratique toujours plus grande du fonctionnement réel des matériels et de leurs conditions d’exploitation.

Plan

INTRODUCTION

1. AUTO TEST DES SYSTÈMES
1.1. Leurs caractéristiques
1.2. L’usage qui en est fait. Les raisons qu’en donnent les techniciens et les contremaîtres visiteurs

2. LE SIAD ET SES MICROS DE CONSULTATION

3. LE TESTEUR DU SACEM
3.1. Le SACEM
3.2. Le testeur
3.3. L’opinion que les utilisateurs ont du testeur
3.4. Le nouveau champ de déploiement des compétences des dépanneurs selon les concepteurs du testeur
3.5. Les pannes des équipements électroniques et leur mode d’apparition
3.6. Les dépanneurs sont ils en mesure d’analyser les liens entre l’équipement, le système dont il fait partie et l’environnement pour retrouver les causes des défauts, aussi bien ceux qui sont vérifiés que ceux que l’on ne retrouve pas?

4. LA GESTION TECHNIQUE INFORMATISÉE DE LA MAINTENANCE DU MATÉRIEL ROULANT (GTIM)
4.1. La gestion « manuelle » et décentralisée de la maintenance : le « fichier »
4.2. La mise en place progressive d’une gestion informatisée centralisée, mais alimentée et consultée par un nombre croissant d’acteurs de la maintenance
4.3. L’utilisation de la GTIM

5. LES SYSTÈMES EXPERTS DE DIAGNOSTIC DE PANNES
5.1. Les SE conçus et utilisés comme des outils de formation et de transmission de savoirs, pour des agents qualifiés en situation de travail
5.1.1. Trois types de situations peuvent amener à concevoir et à employer un SE de cette catégorie.
5.1.2. Les avantages attendus
5.1.3. Comment il était imaginé d’utiliser en situation de travail les SE, tels qu’ils sont conçus actuellement, comme outil de formation et de transmission de savoirs?
5.1.4. Les SE tels qu’ils sont conçus actuellement ne parviennent pas ou mal à être des outils de formation et de transmission de savoirs
5.1.5. Les conditions à réunir pour concevoir des SE pédagogues
5.2. L’automatisation du diagnostic grâce aux systèmes experts
5.2.1. Cet usage, ou ce scénario, est cohérent avec ce que sont aujourd’hui les SE. Il paraît s’imposer économiquement et s’inscrire logiquement dans l’évolution technique
5.2.2. Ce scénario est en marche. Est il exclusif des autres? Est il socialement dommageable?
5.2.3. Types de relations sociales, de divisions du travail et de résultats économiques à l’horizon de ce scénario
5.3. Des SE conçus et réalisés pour aider les agents expérimentés à diagnostiquer les pannes rares ou nouvelles, et à trouver les causes premières des incidents en vue de la fiabilisation des matériels existants et de l’amélioration de la conception des matériels
5.3.1. L’ambiguité du terme « aide à ... »
5.3.2. Considérations économiques, sociales et sociétales justifiant le maintien d’une haute compétence de tous les agents de maintenance et l’adoption d’un scénario de conception et d’introduction des SE adapté et cohérent avec l’existence de ce potentiel et la volonté de le développer
5.3.3. Quel type de SE pour un tel scénario?

CONCLUSION

Mots-clés

Travail de maintenance, fiabilisation, outils-tests, systèmes experts, division du travail, compétence, RATP, réseau ferré, métro, RER, technicien de maintenance, gestion informatisée, conception technique, MF 77, MI 84,

Disciplines concernées

Anthropologie, Économie, Ergonomie, Géographie, Gestion, Histoire, Histoire des Sciences et des Techniques, Sciences cognitives, Science de l’ingénieur, Sociologie.

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Freyssenet M., Systèmes experts et division du travail, Technologie, Idéologie, Pratiques, 1992, volume X, n° 2-4, pp 105-118. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 230 Ko.

Freyssenet M., Concevoir un système-expert de diagnostic de pannes, utile et non substitutif à des ouvriers qualifiés, intervention à la Table ronde « Comment concevoir un outil informatique d’aide à des utilisateurs? », Colloque interdisciplinaire et international « Sciences sociales et Intelligence artificielle », Aix-en-Provence, 8,9,10 avril 1992. Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 48 Ko.

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ?, Actes des Quatrièmes Journées de Sociologie du travail, "La sociologie du travail et la codification du social", 16-18 Mai 1990, Toulouse. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ? L’exemple des systèmes experts, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 45, mai 1990, 39 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M., “Les systèmes experts: expérimentations et réflexions”, Paris, GIP Mutations Industrielles, 1988, 85 p.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M.,Le « développement » des systèmes-experts en entreprise, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 35, novembre 1989, 84 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 1,4 Mo.

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., Conception des équipements et travail de maintenance, Cahier de Recherche du GIP Mutations Industrielles, n°30, mai 1989, 72 p. Édition numérique : freyssenet.com, 2006, 2,6 Mo.

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., L’évolution du système de classification des emplois d’exécution de l’entretien et des ateliers à la RATP, GIP Mutations Industrielles, Paris, 1990, 64 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2006, 224 Ko.

Sites possibles d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

Date de la dernière mise à jour de la fiche de présentation

2007.01.13

Date de la mise en ligne du texte

2007.01. 13, Charron E., Freysssenet M., « Les outils-tests et la conception des nouveaux matériels roulants (Réseau ferré de la RATP) », GIP « Mutations Industrielles ». Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 400 Ko.

Fichier attachéTaille
Les outils tests et la conception des nouveaux materiels roulants au reseau ferre de la RATP.pdf413.01 Ko