Les techniques productives sont-elles prescriptives ? L’exemple des systèmes experts

Images 2

Référence du texte

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ? L’exemple des systèmes experts, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 45, mai 1990, 39 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ?, Actes des Quatrièmes Journées de Sociologie du travail, "La sociologie du travail et la codification du social", 16-18 Mai 1990, Toulouse. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

La première version est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Résumé

Les techniques productives sont-elles prescriptives du travail à faire pour les mettre en oeuvre, par leur matérialité même? Bien que présentés comme des outils de formation et d’aide, les systèmes experts de diagnostic de panne se révèlent potentiellement substitutifs aux techniciens et aux ouvriers qualifiés, parce qu’ils sont pensés pour réduire le temps de diagnostic des pannes connues. En revanche, pensés pour aider à identifier et à supprimer les causes premières des pannes, ils pourraient être des outils contribuant à l’inversion réelle et durable de la division intellectuelle du travail. Mais ce scénario implique d’autres relations de travail et une réorientation des recherches en Intelligence Artificielle.

Plan

INTRODUCTION

1. LES SYSTÈMES EXPERTS CONCUS ET UTILISÉS COMME DES OUTILS DE FORMATION ET DE TRANSMISSION DE SAVOIRS, POUR DES AGENTS QUALIFIÉS EN SITUATION DE TRAVAIL
1.1. Trois types de situation peuvent amener à concevoir et à employer un S.E. de cette catégorie
1.2. Les avantages attendus
1.3. Comment il était imaginé d’utiliser en situation de travail les S.E., conçus comme outils de formation et de transmission de savoirs ?
1.4. Les S.E., tels qu’ils sont conçus actuellement, ne parviennent pas ou mal à être des outils de formation et de transmission de savoirs
1.5. Les conditions à réunir pour concevoir des S.E. pédagogues

2. L’AUTOMATISATION DU DIAGNOSTIC GRÂCE AUX SYSTÈMES EXPERTS
2.1. Cet usage, ou ce scénario, est cohérent avec ce que sont aujourd’hui les S.E. Il paraît s’imposer économiquement et s’inscrire logiquement dans l’évolution technique
2.2. Ce scénario est en marche. Est-il exclusif des autres? Est-il socialement dommageable?
2.3. Les types de relations sociales et de division du travail, et les résultats économiques à l’horizon de ce scénario

3. DES SYSTÈMES EXPERTS. CONCUS ET RÉALISÉS POUR AIDER LES AGENTS EXPÉRIMENTÉS À DIAGNOSTIQUER LES PANNES RARES OU NOUVELLES ET À TROUVER LES CAUSES PREMIÈRES DES INCIDENTS, EN VUE DE LA FIABILISATION DES MATÉRIELS EXISTANTS ET DE L’AMÉLIORATION DE LA CONCEPTION DES MATÉRIELS FUTURS
3.1. L’ambiguïté du terme « aide à... »
3.2. Les considérations économiques, sociales et sociétales, justifiant le maintien d’une haute compétence de tous les agents de maintenance et l’adoption d’un scénario de conception et d’introduction des S.E. adapté et cohérent avec l’existence de ce potentiel et la volonté de le développer
3.3. Quel type de S.E. pour un tel scénario ?

CONCLUSION

Mots-clés

Automatisation, système expert, intelligence artificielle, division du travail, production sociale des techniques, ouvriers de maintenance, techniciens de maintenance, transport urbain, RATP.

Disciplines concernées

Anthropologie, Économie, Ergonomie, Gestion, Histoire, Histoire des Sciences et des Techniques, Sciences cognitives, Science de l’ingénieur, Sociologie.

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Freyssenet M., Systèmes experts et division du travail, Technologie, Idéologie, Pratiques, 1992, volume X, n° 2-4, pp 105-118. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 230 Ko.

Freyssenet M., Concevoir un système-expert de diagnostic de pannes, utile et non substitutif à des ouvriers qualifiés, intervention à la Table ronde « Comment concevoir un outil informatique d’aide à des utilisateurs? », Colloque interdisciplinaire et international « Sciences sociales et Intelligence artificielle », Aix-en-Provence, 8,9,10 avril 1992. Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 48 Ko.

Charron E., Freysssenet M., Les outils-tests et la conception des nouveaux matériels roulants (Réseau ferré de la RATP), GIP « Mutations Industrielles ». Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 400 Ko.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M., “Les systèmes experts: expérimentations et réflexions”, Paris, GIP Mutations Industrielles, 1988, 85 p.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M.,Le « développement » des systèmes-experts en entreprise, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 35, novembre 1989, 84 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 1,4 Mo.

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., Conception des équipements et travail de maintenance, Cahier de Recherche du GIP Mutations Industrielles, n°30, mai 1989, 72 p. Édition numérique : freyssenet.com, 2006, 2,6 Mo.

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., L’évolution du système de classification des emplois d’exécution de l’entretien et des ateliers à la RATP, GIP Mutations Industrielles, Paris, 1990, 64 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2006, 224 Ko.

Sites possibles d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

Date de la mise en ligne de l’article

2007.01. 10

Date des mises à jour

2015.09.16

Fichier attachéTaille
Les techniques productives sont elles prescriptives L exemple des systemes experts.pdf292.24 Ko