L’évolution du système de classification des emplois d’exécution de l’entretien et des ateliers à la RATP

Référence du texte

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., L’évolution du système de classification des emplois d’exécution de l’entretien et des ateliers à la RATP, GIP Mutations Industrielles, Paris, 1990, 64 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2006, 224 Ko.

Ce texte est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Résumé

L’analyse de l’évolution du système de classification du "personnel d’exécution de l’entretien et des ateliers" de la RATP, c’est-à-dire les agents de la filière D, fait apparaître un double mouvement à l’oeuvre depuis l’après-guerre. Le premier est un mouvement de segmentation croissante de la population concernée, ponctué, à peu près tous les dix ans, de tentatives de remise en ordre et de simplification à travers les réformes de 1952, de 1962, de 1973 et de 1983, sans que celles-ci parviennent à enrayer durable¬ment l’inflation des critères et des modalités de classement, de rémunération, d’avancement, de promotion et de recrutement.

Simultanément et à travers cette diversification, on peut constater une montée généralisée du niveau de qualification attribué aux agents, sans que cette éléva¬tion ait, dans la plupart des cas, un rapport effectif avec l’évolution de la compétence réelle requise pour la grande majorité d’entre eux.

Le premier chapitre de ce rapport est consacré à la présentation des processus d’hétérogénéisation et d’homogénéisation du système de classification. Le second aux raisons de l’élévation généralisée du niveau de classification des emplois, alors que leur contenu n’évolue pas dans les mêmes proportions, voire dans le même sens. En conclusion, un scénario technico-organisationnel qui impliquerait une tout autre vision du classement des emplois est esquissé. Dans les annexes sont rassemblées les notions à l’oeuvre dans le système de classification étudié, leur définition, leur histoire et leur interprétation.

Plan

Intoduction

1. LES PROCESSUS D’HÉTÉROGÉNÉISATION ET D’HOMOGÉNÉISATION DU SYSTÈME DE CLASSIFICATION
1.1. Les processus d’hétérogénéisation
1.1.1. Évolutions sociétales et décisions gouvernementales
1.1.2. Les facteurs d’hétérogénéisation internes
1.2. Les processus d’homogénéisation
1.3. Les raisons qui font que l’hétérogénéisation l’emporte sur l’homogénéisation sur longue période

2. L’ÉVOLUTION DU CONTENU DU TRAVAIL DE MAINTENANCE ET DU NIVEAU DE CLASSIFICATION DES AGENTS
2.1. Le mouvement de valorisation/dévalorisation des disciplines de la maintenance les unes par rapport aux autres
2.2. La banalisation des tâches de maintenance
2.3. L’élévation continue et généralisée de la classification des emplois

CONCLUSION

Annexes

Mots-clés

Transport, RATP, réseau ferré, système de classifications des emplois, filière professionnelle, division intellectuelle du travail, travail de maintenance, ajusteurs, électriciens, électo-mécainiciens, électroniciens, mécaniciens d’entretien, conflit social, directive gouvernementale, revalorisation du travail manuel, technicité, automatisation, systèmes-experts, ancienneté, mérite

Disciplines concernées

Anthropologie, Économie, Ergonomie, Gestion, Histoire, Histoire des Sciences et des Techniques, Sociologie.

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Freyssenet M., Systèmes experts et division du travail, Technologie, Idéologie, Pratiques, 1992, volume X, n° 2-4, pp 105-118. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 230 Ko.

Freyssenet M., Concevoir un système-expert de diagnostic de pannes, utile et non substitutif à des ouvriers qualifiés, intervention à la Table ronde « Comment concevoir un outil informatique d’aide à des utilisateurs? », Colloque interdisciplinaire et international « Sciences sociales et Intelligence artificielle », Aix-en-Provence, 8,9,10 avril 1992. Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 48 Ko.

Charron E., Freysssenet M., Les outils-tests et la conception des nouveaux matériels roulants (Réseau ferré de la RATP), GIP « Mutations Industrielles ». Édition numérique : freyssenet.com, 2007, 400 Ko.

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ?, Actes des Quatrièmes Journées de Sociologie du travail, "La sociologie du travail et la codification du social", 16-18 Mai 1990, Toulouse. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

Freyssenet M., Les techniques productives sont-elles prescriptives ? L’exemple des systèmes experts, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 45, mai 1990, 39 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 280 Ko.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M., “Les systèmes experts: expérimentations et réflexions”, Paris, GIP Mutations Industrielles, 1988, 85 p.

Blanc M., Charron E., Freyssenet M.,Le « développement » des systèmes-experts en entreprise, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 35, novembre 1989, 84 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 1,4 Mo.

Charron E., Freyssenet M., Imbert F., Conception des équipements et travail de maintenance, Cahier de Recherche du GIP Mutations Industrielles, n°30, mai 1989, 72 p. Édition numérique : freyssenet.com, 2006, 2,6 Mo.

Sites possibles d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

Date de la dernière mise à jour de la fiche de présentation

2007.01.03

Date de la mise en ligne de l’article

2007.01.03, Charron E., Freyssenet M., Imbert F., « L’évolution du système de classification des emplois d’exécution de l’entretien et des ateliers à la RATP », GIP Mutations Industrielles, Paris, 1990, 64 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2006, 224 Ko.

Fichier attachéTaille
L evolution du systeme de classification des emplois d execution de l entretien et des ateliers à la RATP.pdf239.84 Ko