« La construction sociale des compétences requises ». Diaporama

Référence du diaporama

Freyssenet M.,« La construction sociale des compétences requises ». Diaporama, Master 2, Ingénierie en psychologie, Université de Rennes 2. Édition numériques, freyssenet.com, 2006, 8,6 Mo.

Ce diaporama est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Résumé de l’exposé

Il s’agit d’un diaporama en appui à un cours magistral donné sur la construction sociale des compétences requises. La première partie du cours est consacrée à montrer combien la représentation et la définition des compétences requises, découlant de la répartition sociale des tâches à effectuer, varient fortement selon le rapport social sous lequel l’activité considérée est menée.

Il est donc nécessaire de connaître d’abord la logique et la dynamique de chaque rapport social (rapport domestique, rapport associatif, bénévolat, rapport administré, rapport capital-travail, etc.) pour analyser comment ont été construites et évoluent les compétences requises.

Le rapport capital-travail, qui est dans nos sociétés le rapport social dominant, a été le plus étudié. Il est un bon exemple de ce qui serait à faire pour mieux connaître les autres rapports sociaux. Dans les années 70, il avait été montré comment « l’incertitude du travail », qui est au cœur du rapport capital-travail, avait engendré une forme inédite de division du travail : la division intellectuelle du travail, et comment à partir de ce moment-là les compétences requises ont été définies d’abord par le type de performances attendues et l’évaluation qui pouvait en être faite. C’est la raison pour laquelle le terme de « qualification » réelle requise était utilisée pour désigner la forme sociale particulière que prenait la compétence dans ce rapport social-là.

Depuis, des recherches menées par le GERPISA permettent d’enrichir l’approche. Les « qualifications » requises ne dépendent pas seulement du stade où en est la division intellectuelle du travail , mais également et secondairement de la stratégie de profit et du modèle productif de l’entreprise considérée.

Mots-clés

Travail, division du travail, organisation du travail, conditions de travail, classification, qualification, compétence, savoir-faire, catégorisations professionnelles, luttes sociales, rapport social, rapport capital-travail, rapport domestique, rapport associatif, bénévolat, rapport administré, industrie automobile, stratégie de profit, modèles productifs, compromis de gouvernement d’entreprise, Fordisme, modèle fordien, Taylorisme, modèle taylorien, modèle sloanien, Toyotisme, modèle hondien production de masse, lean production,

Disciplines concernées

Anthropologie, Économie, Ergonomie, Gestion, Histoire, Psychologie, Sciences cognitives, Science de l’ingénieur, Sociologie.

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

Date de la mise en ligne du diaporama

2006.11.24, Freyssenet M., « La construction sociale des compétences requises » Diaporama, Master 2, Ingénierie en psychologie, Université de Rennes 2.

Dates des mises à jour de la fiche de présentation

Fichier attachéTaille
Diaporama La construction sociale des competences requises.ppt8.64 Mo