Émergence de nouveaux modèles industriels. Problématique et démarche d’analyse

Images 2

Références des différentes versions du texte

Boyer R., Freyssenet M., “Émergence de nouveaux modèles industriels. Problématique et démarche d’analyse”, Actes du GERPISA, n°15, juillet 1995, 169 p. Éditions numériques, gerpisa.univ-evry.fr, 2001, 1,5 Mo; freyssenet.com, 2006, 2,3 Mo.

Boyer R., Freyssenet M., "Emergence of new industrial models. Hypothesis and analytical procedure”, Actes du GERPISA, n°15, juillet 1995, 169 p. Digital publication, gerpisa.univ-evry.fr, 2001, 1,5 Mo; freyssenet.com, 2006, 1,5 Mo. Traduction en anglais dans le même numéro, du texte précédent.

Boyer R., Freyssenet M., “Emergencia de nuevos modelos industriales. Problemática del programa internacional del GERPISA”, Sociologia del trabajo, 1996, 27, pp 23-54. Version écourtée en espagnol du premier texte.

Le premier et le deuxième textes sont téléchargeables en allant à la fin de cette page.

Résumé

L’avant propos du numéro des Actes du GERPISA consacré à ce texte en résume l’intention et le contenu.

“Voici la troisième version de la problématique et de la démarche d'analyse du programme du GERPISA "Emergence de nouveaux modèles industriels". Présentées à la Première Rencontre Internationale du réseau international en 1993, elles ont été enrichies depuis par les discussions que les premiers résultats ont suscitées. Tout au long de la réalisation du programme, la fonction de ce texte a été de proposer les clarifications conceptuelles nécessaires au travail commun, de dégager les questions de recherche capables de mettre en confrontation utile des points de vue initialement différents, d'élaborer une démarche d'analyse cohérente avec les questions posées pour pouvoir y répondre, enfin d'avancer des propositions théoriques nouvelles susceptibles d'être des outils d'intelligibilité des premiers résultats obtenus.

“... Le dernier chapitre, intitulé "Premiers résultats d'analyse", a été une première mise en forme d'un certain nombre de matériaux. Depuis, l'analyse a beaucoup évolué. Il convient donc de lire ce chapitre en tenant compte de sa fonction dans le déroulement du programme. La version finale de ce travail, destinée aux chercheurs et étudiants s'intéressant aux modèles industriels d'un point de vue théorique et méthodologique, ne retiendra que les cinq premiers chapitres. Quant aux résultats, ils seront présentés dans les ouvrages thématiques en préparation et dans un ouvrage de synthèse générale.

“En attendant, il nous a paru utile de publier la version actuelle pour que tous ceux qui s'intéressent à nos travaux puissent en connaître les principaux fondements. À ce jour, cette version n'a été présentée_et diffusée à l'extérieur du réseau qu'à l'occasion d'une session du Congrès Mondial de Sociologie en 1994 à Bielefeld (Allemagne) par Michel Freyssenet, et lors d'un séminaire à l'Université Hosei à Tokyo en 1995 par Robert Boyer. Les chercheurs du GERPISA en cours de rédaction des différents ouvrages prévus pourront également donner la référence de ce numéro des Actes, quand ils auront à mentionner la problématique et la démarche d'analyse qui a été la nôtre”.

Plan

Introduction: Les transformations productives au cœur des années quatre vingt-dix

1. QUELQUES HYPOTHÈSES ET OUTILS D’ANALYSE AU FONDEMENT DU PROGRAMME DU GERPISA
1.1. Deux notions utiles: processus et modèle
1.2. Une définition provisoire: le modèle comme processus de stabilisation structurelle et de régulation
1.3. La définition proposée et les trois acceptions habituelles de la notion de modèle
1.4. De quoi est fait un modèle industriel? Ses composantes minimales
1.5. L’exemple du modèle fordiste: une configuration productive particulière
1.6. Deux axes d’analyse: les trajectoires des firmes automobiles, de leurs filiales et transplants, et des comparaisons internationales systématiques

2. LES QUESTIONS THÉORIQUES À SURMONTER POUR IDENTIFIER ET CARACTÉRISER LES MODÈLES. FORCES ET FAIBLESSES DES THÉORISATIONS DISPONIBLES
2.1. Continuité ou changement de modèle?
2.1.1. La réponse dépend des critères et du niveau choisi
2.1.2. Quand et comment change un modèle?
2.1.3. Y a-t-il un ou des facteurs de changement? Quel est-il ou quels sont-ils?
2.2. Un ou plusieurs modèles?
2.3.Comment rendre compte des écarts entre les modèles et la réalité du fonctionnement des entreprises?

3. UTILITÉ ET INSUFFISANCES DES MÉTHODES EMPLOYÉES POUR METTRE EN ÉVIDENCE ET DÉTERMINER LA DIFFUSION DES MODÈLES INDUSTRIELS. LES PROBLÈMES MÉTHODOLOGIQUES À RÉSOUDRE
3.1. Les quatre méthodes généralement employées
3.1.1. Mesurer la proximité par rapport à un modèle canonique
3.1.2. Rechercher inductivement les diverses configurations
3.1.3. Formaliser la cohérence grâce à un modèle théorique
3.1.4. Suivre la décomposition d'un ancien modèle et les innovations qu'elle suscite
3.2. Les problèmes méthodologiques à résoudre
3.2.1. Le sens à donner aux faits observés
3.2.2. Discours et pratiques
3.2.3. Le niveau d’analyse pertinent
3.2.4. Une vision dynamique du modèle

4. PROPOSITIONS THÉORIQUES
4.1. L’emboîtement des objectifs, des principes et des dispositifs
4. 2. La double incertitude du marché et du travail: caractéristique du système économique, à laquelle les modèles industriels doivent apporter une réponse
4.3. Les voies pour réduire les incertitudes du marché et du travail
4.3.1. Les deux voies théoriquement possibles pour réduire l’incertitude du travail
4.3.2. Les trois voies de réduction de l’incertitude du marché
4.4. Les formes historiques et localisés du développement du capital et du travail.
4.5. Les caractéristiques propres à chaque période du système économique que partageraient les modèles industriels que l’on y observe
4.6. Les phases observables au sein de chacune des périodes transmettent-elles quelques traits aux modèles industriels?
4.7. Les stratégies de profit
4.8. Pluralité des principes et des modèles productifs pour une période et une phase données. A problème identique, solutions différentes
4.9. Modèles, conditions de possibilité et contexte: les résultats produits par un modèle industriels modifient les conditions qui l’ont fait naître.
4.10. Nouvelle définition du modèle et de ses composantes
4.11. Pourquoi les modèles industriels devraient-ils converger?

5. LA DÉMARCHE D’ANALYSE. POUR ÉTUDIER LA TRAJECTOIRE DES FIRMES ET LES MODELES INDUSTRIELS QUI S’EN DÉGAGENT
5.1. La reconstitution.des trajectoires des firmes, filiales et transplants à partir des problèmes nouveaux qu’elles ont rencontrés
5.1.1. Les tendances, contraintes et problèmes communs à tous les constructeurs
5.1.2. Les contraintes et les crises particulières à quelques firmes.
5.2. La mise en cohérence des solutions apportées aux problèmes rencontrés par les firmes et l’émergence de nouveaux modèles industriels.

6. PREMIERS RÉSULTAT D’ANALYSE
6.1. Les transformations du marché, du travail et du financement dans les trois pôles mondiaux
6.1.1. Les décalages dans le temps du passage entre les stades successifs du marché
6.1.2. Les décalages dans le temps des crises du travail
6.1.3. Les problèmes financiers
6.1.4. Les remises en question et les changements dans les entreprises sont d’autant plus profonds que se cumulent au même moment des problèmes dans le domaine du travail, du marché et de la finance
6.2. Les stratégies des firmes automobiles
6.3. Le chassé-croisé des trajectoires des firmes et l’hybridation des modèles

Conclusion d’étape : Les termes du débat. Convergence de modèles industriels ou croisement de trajectoires ?

Mots-clés

Automobile, modèles industriels, fusion, acquisitions, alliances, internationalisation, stratégie de profit, histoire des entreprises, théorie de la firme, modèles productifs, relation salariale, organisation productive, politique-produit, compromis de gouvernement d’entreprise, fordisme, taylorisme, toyotisme, Japon, production de masse, commonalisation, économies d’échelle, effets de variété, marché d’équipement, marché de renouvellement, travail, division du travail, crise du travail, organisation du travail, conditions de travail, emploi, contrat de travail, flux tendu, relations industrielles, luttes sociales, rapport social, rapport capital-travail

Disciplines concernées

Économie, Gestion, Histoire, Histoire des Sciences et des Techniques, Science de l’ingénieur, Sociologie.

Contexte d’écriture

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Le document vaut par la démarche qui y est exposée. Elle a conduit en effet à des notions et à des résultats sensiblement différents de ceux qui y sont utilisés pour penser. Pour les connaître, on se reportera aux ouvrages ci-dessous, ainsi qu’aux autres ouvrages du GERPISA qui sont mentionnés.

Voir aussi

✔ Freyssenet M., Mair A., Shimizu K., Volpato G. (dir.), Quel modèle productif? Trajectoires et modèles industriels des constructeurs automobiles mondiaux, La Découverte, Paris, 2000, 568 p. Version française, modifiée, développée et actualisée de Freyssenet M., Mair A., Shimizu K., Volpato G. (eds), One Best Way? The Trajectories and Industrial Models of World Automobile Producers, Oxford, New York, Oxford University Press, 1998, 476 p.

✔ Boyer R., Freyssenet M., Les modèles productifs, Paris, Repères, La Découverte, 2000, 128 p. Version en espagnol, Boyer R., Freyssenet M., Los modelos productivos, Lumen Humanitas, Buenos Aires, Mexico, 2001, 115 p. Version anglaise révisée, Boyer R., Freyssenet M., The productive models. The conditions of profitability, Londres, New York, Palgrave, 2002, 126 p. Version allemande révisée et augmentée, Boyer R., Freyssenet M., Produktionmodelle, Ein e Typologie am Beispiel der Automobilindustrie, Edition Sigma, Berlin, 2003, 160 p. Deuxième publication en espagnol, Boyer R., Freyssenet M., Los modelos productivos, Editorial Fundamentos, Madrid, 2003, 155 p. Version italienne révisée et augmentée., Boyer R., Freyssenet M., Oltre Toyota. I nuovi modelli produttivi, EGEA, Università Bocconi Editore, Milano, 2005, 170 p.

Site possible d’achat ou de commande en ligne de la publication papier

http://www.gerpisa.univ-evry.fr/

Date de la dernière mise à jour de la fiche de présentation

2006.05.29

Dates de la mise en ligne des versions de l’article

2006.05.29, Boyer R., Freyssenet M., “Émergence de nouveaux modèles industriels. Problématique et démarche d’analyse”, Actes du GERPISA, n°15, juillet 1995, 169 p.

2006.05.30, Boyer R., Freyssenet M., "Emergence of new industrial models. Hypotheses and analytical procedure”, Actes du GERPISA, n°15, juillet 1995, 169 p.

Fichier attachéTaille
Emergence de nouveaux modeles industriels. Problematique et demarche d analyse.pdf2.28 Mo
The Emergence of New Industrial Models. Hypotheses and Analytical Procedure.pdf1.46 Mo