Nombre et pourcentage d'ouvriers et d'ouvrières travaillant à la chaîne chez Renault, 1978-2016

Référence

Freyssenet M., Nombre et pourcentage d'ouvriers et d'ouvrières travaillant à la chaîne, chez Renault, 1978-2016. Document d'enquêtes: Quatre tableaux, deux graphiques. Édition numérique, freyssenet.com, 2006 et mises à jour, 32 Ko.

Le fichier est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Recherche à l’origine

Les recherches visant à reconstituer et à analyser la trajectoire de Renault.

Présentation du document

Contenu

Quatre tableaux donnent, de 1978 à 2016, le nombre d’ouvriers et d’ouvrières travaillant à la chaîne chez Renault et leur pourcentage par rapport au total de l’effectif ouvrier. Deux graphiques : l’un concerne l'ensemble du personnel ouvrier, le second uniquement les ouvrières.

Définitions

Est considéré comme travaillant à la chaîne le personnel utilisé à des tâches répétitives au sens de la définition du travail à la chaîne contenue dans le décret du 10 mai 1976 : travaux effectués dans une organisation comportant un dispositif automatique d'avancement à cadence constante des pièces en cours de fabrication ou de montage en vue de la réalisation d'opérations élémentaires et successives aux différents postes de travail.

Le personnel ouvrier est le personnel classé par Renault « Agent Productif Renault ».

Indicateur

L’indicateur est le nombre d’agents occupant des postes de travail répondant à la définition du décret.

Sources et modalités d’élaboration du tableau

Les données sont celles fournies par les Bilans Sociaux annuels de Renault. Les pourcentages ont été calculés par rapport à l’effectif ouvrier inscrit au 31.12 de l’année (hors CASA depuis 2000).

Nature de l’information

Comme toutes les informations que l’on trouve dans les bilans sociaux, le nombre de salariés travaillant à la chaîne est une information légalement exigée des entreprises.

Périmètre

Le périmètre a été celui successivement de la RNUR, de Renault SA et de Renault sas.

Qualité de l’information

Aucune ambiguïté ne paraît entacher les données.

Comparabilité

Les définitions n'ont pas changé.

Commentaires

La diminution du nombre total d’ouvriers et d’ouvrières a été plus forte que celle des ouvriers et ouvrières travaillant à la chaîne. Il en résulte une augmentation sensible du pourcentage d’ouvriers et d’ouvrières travaillant à la chaîne, malgré leur diminution en valeur absolue, et cela jusqu'en 2001. Le paradoxe mérite d’être éclairé. La rhétorique concernant l’automatisation et le travail en groupe laisse en effet entendre que le travail à la chaîne est en voie de disparition au profit de tâches hors chaîne exigeant plusieurs compétences. Il en va autrement.

Le phénomène s’explique par plusieurs processus qui ont concerné avant tout des postes de travail hors chaîne. En premier lieu, de nombreuses opérations de préparation qui consistaient à assembler de petits sous-ensembles en station fixe avant de les encycler sur les chaînes ont été externalisées, c’est-à-dire confiées à des fournisseurs. Ces derniers livrent en outre leurs sous-ensembles ou leurs modules en bord de chaîne, supprimant du même coup d'autres postes de travail chez Renault: des postes de caristes et de manutentionnaires. Une forte proportion d’ouvriers d’entretien a par ailleurs changé de statut. ils ont été reclassés Agent Technique Professionnel. D’ouvriers, il sont devenus « collaborateurs » (ETAM), sans que leur activité ait fondamentalement changé.

Renault enfin, comme d’autres constructeurs, mais pas tous, a recentré son activité sur l’assemblage, externalisant de nombreuses activités de fabrication (usinage, etc.). Or ce sont ces activités qui ont été les plus automatisées. L’assemblage l’est beaucoup moins, parce que l’automatisation (telle qu’elle est conçue) y est beaucoup plus coûteuse et plus difficile à fiabiliser.

En 2005, 10,4% des salariés travaillant à la chaîne sont des femmes. Leur proportion a légèrement augmenté. Elle était de 7,2% en 1978. Par contre le pourcentage d’ouvrières travaillant à la chaîne sur le nombre total d’ouvrières est nettement plus élevé que celui des ouvriers. La différence s’explique en partie par une structure d’âge plus jeune et par des différences de qualification initiale.

Les pourcentages des ouvriers comme des ouvrières travaillant à la chaîne ont baissé de 2002 à 2006, alors que leur nombre est quasiment stabilisé depuis dix ans. Ils sont restés toutefois supérieurs à 50%.

2007 et 2008 sont marquées par une inversion de cette tendance. Les pourcentages en 2008 sont remontés respectivement à 56,6 et 62,9%. Ils ont baissés à nouveau en 2009, avec la crise, pour remonter fortement en 2010, rejoignant les pics de 2001: respectivement 64,4 et 69,6%, pour redescendre en 2011, légèrement pour les ouvriers, plus fortement pour les ouvrières.

Mots-clés

Automobile, Renault, travail à la chaîne, ouvriers, ouvrières.

Disciplines concernées

Économie, Ergonomie, Gestion, Géographie, Histoire, Histoire des Sciences et des Techniques, Science de l’ingénieur, Sociologie, Statistique

Voir aussi

Freyssenet M, Renault : production mondiale et française, effectifs, chiffre d’affaires, résultat net, investissements, 1945-2015. Document d'enquête: un tableau. Édition numérique, freyssenet.com, 2006 et mises à jour, 228 Ko. ISSN 1776-0941.

Freyssenet M., Évolution du nombre de salariés travaillant dans l'enceinte des établissements de Renault, selon leur statut, et dépenses internes et externes en personnel, 1978-2016. Document d'enquête: deux tableaux, quatre graphiques. Édition numérique, freyssenet.com, 2006 et mises à jour, 82,5 Ko. ISSN 1776-0941.

Freyssenet M., Évolution de la répartition professionnelle des salariés de Renault, 1955-2015. Sept tableaux et quatre graphiques. Quelques commentaires. Document d'enquête. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 183 Ko, ISSN 7116-0941.

Site des sources

Depuis 2003, on trouve le Bilan social de Renault sur son site
http://www.renault.com

Date de mise en ligne du document

2006.04.17

Date des mises à jour

2007.04.24
2008.04.21
2009.09.10
2010.07.08
2011.04.28
2012.05.10
2013.04.08
2014.05.22
2015.06.16
2016.08.30
2017.08.03

Fichier attachéTaille
Nombre et pourcentage d ouvriers et d ouvrieres travaillant à la chaine chez Renault, 1978 2016.xlsx31.6 Ko