La division spatiale du travail n'est-elle que la projection spatiale de la division du travail?

✔ Freyssenet M., “Crise de la sidérurgie lorraine et échec de la diversification industrielle”, Archivio di studi urbani e regionali, Milan, Franco Angeli Editore, n° 16, 1983, pp 67-81. En français par une revue italienne en première publication. Édition numérique, freyssenet.com , 2006, 160 Ko.

Freyssenet M., “Division du travail et mobilisation quotidienne de la main d’oeuvre: les cas Renault et Fiat”, Transports et Société, Actes du colloque de Royaumont, Paris, Economica, 1980, pp 347-363.

✔ Freyssenet M., “Division du travail et mobilisation quotidienne de la main d’oeuvre. Les cas Renault et Fiat”, CSU, Paris, 1979, 421 p.

✔ Freyssenet M., “Le processus de déqualification-surqualification de la force de travail”, CSU, Paris, 1974, 247 p. Deuxième édition écourtée et légèrement modifiée, Freyssenet M., Qualification du travail : tendances et mises en question, Paris, La Documentation française, 1975, 198 p. Troisième édition augmentée d'un chapitre, Freyssenet M., La division capitaliste du travail, Paris, Savelli, 1977, 221 p.

✔ Freyssenet M., La evolución de la división espacial del trabajo, Cuicuilco, Revista de la Escuela Nacional de Antropología e Historia, México, n° 19, 1987, pp 61-76. Traducción: Juan Luis Sariego. Edición numérica, freyssenet.com, 2015, 590 Ko, ISSN 7116-0941.En espagnol par une revue mexicaine.

Charron E., Freyssenet M., Mahieu Ch., “Division spatiale du travail et automatisation”, Paris, CSU, 1984, 182 p.