Immatriculations de véhicules électriques neufs par catégorie, type de motorisation et principaux marchés, 2009-2017

Référence

Freyssenet M., Immatriculations de véhicules automobiles électriques neufs par catégorie, type de motorisation et principaux marchés, 2009-2017. Document d’enquête. Édition numérique, freyssenet.com, 2017 et mises à jour, Ko. ISSN 7116 0941.

Le fichier est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Recherche à l’origine

La deuxième révolution automobile

Présentation des tableaux et des graphiques

But

Diffusion du véhicule électrique selon les pays

Contenu

Ventes de véhicules particuliers (VP), petits véhicules utilitaires (PVU), Bus (Bus) et véhicules industriels (VI) neufs électriques, par type de motorisation : batterie seulement (Battery Electric Vehicle), hybride rechargeable (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) et à pile à combustible (Fuel Cell Electric Vehicle) et par principaux marchés : Chine, Europe des 28+EFTA, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud, Canada, Inde.

Les tableaux détaillés correspondants à ce contenu sont très inégalement remplis, en raison de l’absence d’un organisme prenant en charge le travail de compilation et d’harmonisation des données nationales (Voir le paragraphe « Sources », ci-dessous).

Définitions

Livraisons, immatriculations, ventes automobiles: définition

Continent, région, groupe de pays, pays: définition et délimitation

Classement des véhicules par catégorie de véhicule, segment de marché, plate-forme, modèle, génération et restylage, version

Sont considérés comme des véhicules électriques les véhicules propulsés uniquement par l’énergie stockée dans une batterie, les véhicules hybrides rechargeables, c’est-à-dire les véhicules à batterie pouvant être rechargée par un moteur thermique après épuisement de sa charge initiale, et les véhicules à pile à combustible (hydrogène). Sont exclus les véhicule hybrides, c’est-à-dire les véhicules dont la batterie est utilisée pour stocker l’énergie dissipée par le fonctionnement du véhicule et pour le propulser pendant quelques kilomètres.

Les acronymes anglais consacrés sont BEV (battery electric vehicle), PHEV (plug-in hybrid electric vehicle) et FCEV (fuel cell electric vehicle).

Sources et modalités d’élaboration des tableaux

L’Organisation Internationale des Constructeurs Automobiles (OICA) ne publie pas (pour l’instant ? nous sommes en 2017 !) de statistiques sur la production et la vente des véhicules automobiles par type de motorisation, pays, constructeurs et modèles.

Le travail de compilation mondiale ou régionale est donc à faire, à partir des statistiques nationales produites et publiées par des administrations, des organismes attitrés, des constructeurs ou des distributeurs. Il est fait partiellement et d’une manière hétérogène par un grand nombre d’acteurs intéressés par les motorisations alternatives, qu’il s’agisse d’organismes tout à fait officiels, d’agences diverses, de journaux spécialisés… ou d’individus passionnés. Chacun ayant ses priorités et ses possibilités, on obtient des statistiques difficiles à systématiser et à traiter, parfois manquant de définition. Les uns ne se préoccupent que des véhicules particuliers (VP), les autres confondent véhicule hybride simple (HV) et hybride rechargeable (PHEV), d’autres encore considèrent que seuls sont électrique les véhicules fonctionnant exclusivement sur batterie. Ceux qui prennent en compte les petits véhicules utilitaires (PVU) semblent en avoir des définitions différentes, si l’on en juge par les écarts des résultats pour un même pays selon les sources. Par exemple, le Kangoo ZE de Renault, réputé véhicule utilitaire, peut être un PVU ou un VP selon sa finition, son usage et son statut fiscal. Inversement la Fluence ZE, réputée véhicule particulier, peut être un PVU s’il a le statut fiscal de véhicule commercial. Pour l’instant, ces différences affectent à la marge les chiffres, mais pourraient prendre de l’importance à l’avenir. Il en est de même pour les véhicules à pile à combustible (FCEV) très peu nombreux. Mais le plus gros problème est qu’une petite partie seulement des données est rendue publique.

L’Association des Constructeurs Européens de l’Automobile (ACEA) fournit les immatriculations par motorisation alternatives pour les pays de l’Union Européenne, mais elle se limite aux véhicules particuliers et ne dit rien des ventes des constructeurs et des modèles vendus. On trouve les informations manquantes dans la base de données de l’EAFO (European Alternative Fuels Observatory), complétées par les immatriculations des Bus et des véhicules trois roues ou à vitesse limitée.

L’Agence Internationale de l’Énergie publie annuellement un Global EV Outlook. Elle retient des statistiques de l’ACEA uniquement celles concernant les pays européens où les ventes de véhicules électriques sont les plus importantes. Elle ajoute, et c’est l’intérêt de sa publication, les ventes enregistrées aux États-Unis, Canada, Inde, Chine, Corée du Sud et Japon. Pour les petits véhicules utilitaires, les autres pays, les constructeurs et les modèles, il faut se tourner vers certains journaux ou sites spécialisés.

En ce qui concerne les USA, les données publiées ne le sont que pour les Personal Cars. Rien sur les Light Trucks, qui peuvent être aussi bien des véhicules particuliers que des véhicules commerciaux. Quand des modèles électriques seront proposés dans cette dernière catégorie américaine de véhicule, un problème d’harmonisation avec les autres pays se posera.

La Chine a adopté la même distinction que l’Europe entre véhicules particuliers et véhicules commerciaux. Mais dans ces derniers, les petits véhicules utilitaires sont mélangés avec les véhicules industriels et les bus. Or la Chine produit en très grand nombre des bus électriques.

Les tableaux que l’on trouvera dans le fichier attaché résultent d’une tentative de collecte systématique et de mise en cohérence des données actuellement accessibles au public, produites par de nombreuses sources. Ils seront complétés, autant qu’il sera possible, au fur et à mesure de la publication de données anciennes ou nouvelles.

Le croisement des motorisations électriques (BEV, PHEV, FCEV) et des catégories de véhicules (VP, PVU, Bus) pour chaque pays permet de comparer ce qui est comparable.

Nature et qualité de l’information

Selon la source, on a les ventes ou les immatriculations.

Commentaires

La Chine, après un démarrage lent, alors que les mesures incitatives étaient en place, est, depuis 2014 le principal marché en volume et en rythme de croissance, au total, mais surtout dans les VP et les Bus, et les BEV. Elle peut devenir le marché qui influencera durablement l’industrie du véhicule électrique.

Japon et Corée du Sud semblent ignorer, jusqu’à présent (2017), les véhicules électriques.

Les Etats-Unis ont été dépassés par l’Union Européenne (+Norvège et Suisse) en 2015.

Disciplines concernées

Économie, Gestion, Géographie, Histoire, Science du politique, Sociologie, Statistique

Voir aussi

Sites des principales sources

http://www.eafo.eu/vehicle-statistics
www.acea.be
https://www.iea.org
http://www.theicct.org/
https://ec.europa.eu/jrc/en/publication/eur-scientific-and-technical-research-reports/electric-vehicles-eu-2010-2014-full-scale-commercialisation-near
http://www.avere-france.org/Site/Category/?arborescence_id=143
http://ev-sales.blogspot.fr/
http://electricdrive.org/
http://ev-sales.blogspot.fr/2017/02/china-phev-buses-2016.html
http://bestsellingcarsblog.com

Date de mise en ligne du document

2017.09.26

Dates des mises à jour

2018.10.27

Fichier attachéTaille
Immatriculations de véhicules automobiles électriques neufs par catégorie, type de motorisation et principaux marchés, 2009-2017.xlsx47.74 Ko