Effectifs du Groupe PSA par activité et région du monde, 1976-2012

Images 1

Référence

Freyssenet M., Effectifs du Groupe PSA par activité et région du monde, 1976-2012. Document d’enquête. Quatre tableaux et quatre graphiques. Édition numérique, freyssenet.com, 2008 et mises à jour, 51 Ko. ISSN 7116 0941.

Le fichier est téléchargeable en allant à la fin de cette page.

Recherche à l’origine

Ce document d’enquête s’inscrit dans le travail en cours de reconstitution de la trajectoire de PSA et de son modèle productif.

Présentation des tableaux

But

Cerner l’impact des changements de périmètre, de l’internationalisation et des variations des ventes sur les effectifs selon le secteur d’activité et la zone géographique.

Contenu

Quatre tableaux et graphiques donnent les effectifs inscrits par branche (automobile, équipement automobile, transport, finance, autres activités) et par trois niveaux géographiques: France, étranger; trois zones géographiques; 8 régions du monde

Définitions

Par effectifs, il faut entendre le nombre de salariés « inscrits » (c’est-à-dire ayant un contrat de travail à durée indéterminée ou déterminée avec PSA, et étant en activité ou non au moment du comptage).

Indicateur

L’indicateur est le nombre de salariés « inscrits » au 31.12, c’est-à-dire ayant un contrat de travail avec PSA à cette date. En conséquence les intérimaires et les salariés des sociétés prestataires de service ne sont pas compris

Sources et modalités d’élaboration du tableau

Les sources sont constituées par différents tableaux publiés dans les Rapports annuels de PSA. La composition des tableaux a varié au cours de la période. Il a été toutefois possible de raccorder les informations pour obtenir des séries homogènes

Périmètre

Le périmètre de PSA a fortement varié durant la période couverte. Il convient d’en tenir compte dans l’interprétation des données. Les deux plus fortes modifications de périmètre ont résulté de l’absorption successivement de Citroën et de Chrysler Europe. En 1976, Peugeot Société Automobile, holding créée en 1966 et rassemblant la Société des Automobiles Peugeot et ses filiales françaises (trois sociétés industrielles, cinq sociétés de service, treize succursales) et étrangères (quatre sociétés commerciales), prend le contrôle de Citroën SA et devient PSA Peugeot Citroën, couramment appelé en abrégé PSA. En 1979, c’est le tour de Chrysler Europe à être rachetée. Il comprenait alors Simca en France, Rootes en Grande-Bretagne et Barreiros en Espagne. Plus récemment, le développement de la filiale équipementière Faurecia s’est fait par « croissance externe », c’est-à-dire par la prise de contrôle de nombreuses sociétés, notamment Sommer-Allibert et les Établissements Faure.

Les effectifs du Groupe sont limités aux sociétés consolidées par « intégration globale », c’est-à-dire aux sociétés contrôlées à plus de 50% par PSA. En sont donc exclues notamment les sociétés détenues à 50/50 avec un autre constructeur, comme la Française de Mécanique avec Renault, Sevelnord et Sevelsud avec Fiat, et Dongfeng Peugeot Citroën avec Dongfeng.

2012 marque une rupture dans le périmètre du groupe: La filiale Transport Gefco a été vendu, et Faurecia, introduit en Bourse, est considéré comme entièrement autonome, bien que détenu à 57,4% par Peugeot sa.

Qualité de l’information

PSA donne des effectifs à la dizaine près, voire à la centaine, certaines années.

Comparabilité

Sous réserve de prendre en compte les variations de périmètre.

Mots-clés

Automobile, PSA, Peugeot, Citroën, Chrysler Europe, effectifs salariés.

Disciplines concernées

Économie, Gestion, Géographie, Histoire, Science du politique, Sociologie, Statistique

Analyse des résultats

Contribution
à l’évolution du questionnement personnel
à la production scientifique du réseau ou du laboratoire d’appartenance
au débat scientifique national et international
à la diffusion des résultats de la recherche
à la valorisation des résultats de la recherche

Références, commentaires, notes critiques

Pertinence actuelle

Voir aussi

✔ Freyssenet M., PSA : les difficultés d’une stratégie de profit « volume et diversité », original en français de «PSA: the difficulties of « volume and diversity » profit strategyg», in Freyssenet M. (ed.), The Second Automobile Revolution. Trajectories of the World Carmakers in the 21st century, Basingstoke and New York: Palgrave Macmillan, 2009, pp 246-266. Édition numérique : freyssenet.com, 2009, 396 Ko, ISSN 7116-0941.

Sites des sources

http://www.psa-peugeot-citroen.com

Date de mise en ligne du document

2008.04.21

Dates des mises à jour

2008.04.21, 2009.12.18, 2011.10.27, 2012.07.23, 2012.08.03, 2013.05.03

Fichier attachéTaille
Effectifs mondiaux du Groupe PSA par secteur et zone geographique 1976-2012.xlsx52.09 Ko