Éditorial, décembre 2006. "Division du travail et mobilisation quotidienne de la main-d’œuvre. Les cas Renault et Fiat"

"Division du travail et mobilisation quotidienne de la main-d’œuvre. Les cas Renault et Fiat" est un volumineux rapport de recherche publié en 1979. Il a été une tentative pour rendre compte des formes différentes de division spatiale du travail et de mobilisation quotidienne de la main d’œuvre chez Renault et Fiat, à partir de la division intellectuelle du travail qui a évolué de manière identique dans ces deux firmes durant la période considérée. La recherche effectuée a permis d’explorer comment ce processus social, particulier au rapport capital-travail, conditionne, sans déterminer pour autant, la répartition spatiale des emplois et les formes de recrutement de la main d’œuvre. Elle a été un moment important pour penser la causalité au sein d’un rapport social. Elle a été aussi l’occasion de réaliser une première histoire de la Régie Nationale des Usines Renault (de 1945 à 1979), la seule à avoir été disponible pendant longtemps. On trouve enfin dans cet ouvrage des données de première main, devenues introuvables depuis. Pour cette édition électronique, le texte a été divisé en deux volumes pour en faciliter le téléchargement. Le fichier complet « pèse » en effet plus de 20 Mo, en raison des nombreux tableaux, graphiques et cartes.

Une page de présentation de l’ensemble des textes préparatoires à l’ouvrage en projet avec Robert Boyer, Le Monde qui a changé la machine. Essai d’interprétation d’un siècle d’histoire automobile. Quatorze textes préparatoires, a été introduite. Elle permet d’accéder directement à ces textes et à les lire dans l’ordre de l’ouvrage à venir. La mise en ligne de la deuxième annexe, «Les stratégies de profit et les performances des firmes automobiles, 1965-1994. Une analyse statistique » a été retardée. Ce sera chose faite en décembre.

Des textes écrits et des diaporamas réalisés pour des conférences tenues au cours du mois de novembre ont été également mis sur le site : « La construction sociale des compétences requises » Diaporama, et « Stratégies de profit, compromis de gouvernement d’entreprise, systèmes productifs et conditions de travail des constructeurs automobiles ».

La fin des précédents éditoriaux était consacrée à donner des informations sur la fréquentation du site. Dorénavant, on les trouvera, sous forme d’un tableau et de graphiques très détaillés, dans la sous-entrée « Statistiques du site » du menu « Éditorial » placé dans la colonne de gauche. Le suivi minutieux de la fréquentation a pour but d’évaluer ce que les outils site et internet peuvent vraiment apporter à la diffusion et à la discussion des travaux de recherche en sciences sociales. Pour l’heure, le nombre de visites continue de progresser : 191 en moyenne par jour au mois de novembre, et 1.215 textes ont été téléchargés.